Une réflexion sur “PPRN AULT : L’ARTICLE QUE LE SOUS-PRÉFET ATTENDAIT

  1. le constat et les informations que je viens de lires me paraissent justes et pertinentes il est de ces douleurs pour ceux ou celles viscéralement amoureux de ce vieux village côtier battu par les vents et maltraite par ceux et celles qui depuis quarante ans prétendent le diriger en injuriant l intérêt collectif ?Ils se limitent à satisfaire des besoins personnels. Maintenant que faire pour transformer notre quotidien qui devient de plus en plus lourd a vivre. Se décider a vendre sa maison dont la valeur immobilière dévalue d’année en année ou accepter de voir ses impôts locaux dilapidés et survivre dans un village qui se meurt. La décrépitude est là ,incontournable, semblable a l’âme de ceux qui le dirigent .Ils nous restent l’humour et le vent qui nous poussent loin des urnes pour que personne ne décide a notre place . XAVIER B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s